PLANETARIUM
USAGE(S)
du monde

 

Yves Dormoy

compositeur, saxophoniste, clarinettiste


yd

C’est la musique improvisée qui a nourri ses premières expériences musicales sous les influences conjointes du « free jazz » américain (Ornette Coleman, Art Ensemble of Chicago) et des créateurs européens (Willem Breuker Kollektief).
Son goût pour la mélodie (Lee Konitz) l’a conduit à travailler avec Philippe Poirier sur le sens de la phrase musicale et comment la positionner dans son environnement rythmique.

Il développe ensuite une recherche personnelle à travers notamment de nombreuses créations radiophoniques pour France Culture, qui aboutit à la réalisation du disque J'ai longtemps détesté les villes, paru sur le label Signature-Harmonia Mundi (2002).
L’ordinateur, qui s’est révélé être un outil de composition extraordinaire à même de répondre à ses interrogations rythmo-mélodiques, est devenu un partenaire indispensable jusque sur scène; il a ainsi travaillé avec Pablo Cueco et John Tchicai sur des projets mêlant improvisation et (re)composition électronique.

Avec Rodolphe Burger il développe le projet Planetarium, issu d'une création à la Cité des Sciences de Paris , projet qui, comme son nom l’indique, est appelé à voyager au loin : Japon, Canada,, Ouzbekistan , Chine, suscitant régulièrement de vraies rencontres avec des musiciens ou des vidéastes.
Il intervient également dans le spectacle de Rodolphe Burger Cantique des Cantiques / Hommage à Marmoud Darwiche. .

Avec Antoine Berjeaut, compagnon de route depuis 2004, il a composé une musique pour le film muet de Yazujiro Ozu, Chœur de Tokyo, qu’ils présentent sous la forme de ciné-concerts ou de concerts « sans cinéma » dans le cadre du projet Fûga (Japon, Lettonie, Tadjikistan), auquel s’est joint très récemment le percussionniste suisse Andi Pupato.

Il entretien des liens forts avec des musiciens ouzbeks et des musiciens tadjiks, trouvant dans la musique étrangère/familière d’Asie Centrale un voisinage avec ses propres préoccupations de compositeur.


Discographie sélective
Planétarium CD: avec Rodolphe Burger et Benoît Delbecq sur Dernière Bande/Naïve
Planétarium DVD: avec Rodolphe Burger et des musiciens ouzbeks sur Lowave
Hors chant: DVD: de Jacques Goldstein avec John Tchicai La Huit / Banlieues Bleues
J'ai longtemps détesté les villes : album solo sur Signature/Harmonia Mundi
Les échardes : en duo avec Philippe Poirier sur Crysalis/EMI
Fantômes : saxo 3 : avec Bruno de Chenerilles et J-G Charvot sur Audiorama

Interventions publiques récentes
Pour le théâtre : Amandiers à Nanterre, Maison de la Radio, théâtre de l'Odéon, théâtre de la Colline, Palais de Tokyo.
Festivals : Musica, Jazz à Mulhouse, Jazzdor, Musique Action, festival Inter-national de jazz de Montréal, festival d'Avignon, Nancy Jazz Pulsations, Banlieues Bleues, Bandits-Mages, Johzenji Jazz Festival (Sendai, Japon), Moriogichi-Kadoma Jazz Festival (Osaka), C·est dans la Vallée, Wave (Riga, Lettonie), Aux heures d'Eté Nantes, Mimi Marseille, les Détours de Babel grenoble, Musiques Sacrées (Fez Maroc), Correspondances (Manosque/Tanger)
Concerts : la Dynamo, le Triton, le Cap, le New-Morning, la Cigale, Glaz'Art, Centre d'Art Dramatique de Montreuil, cathédrale de Reims, planétarium de la Cité des Sciences de la Villette, planétarium de Poitiers, Tokyo Mandala, Nagoya Tokuso, Osaka 845, Tashkent et Samarkande (Ouzbékistan), scènes nationales, musée des beaux arts Lille, 1789 St Ouen, Pékin, Shanghai, Wuhan, Xian, Macao, Shengdu, Dalian, Jinan, Nankin, (Chine), Dushambe (Tadjikistan), Institut du Monde Arabe Paris.
yd


Installations sonores

Palais des Images du Pass à Mons (Belgique)
Pavillon français de l·exposition universelle d·Aichi (Japon 2005)

Habillage musical des annonces du tram T3 à Paris (2012)





tableau de bord